Journée de la non-violence éducative

affiche-nve

Le 30 avril est la Journée Internationale de la Non-Violence Educative.

A l’origine de cette journée en France il y a La Maison de L’enfant association de soutien à la parentalité créée en 1998. L’idée de relayer cette manifestation Américaine est lancée par Catherine Dumonteil Kremer la première fois en Avril 2004 sur la liste de discussion « Parents conscients », groupe très actif d’individus (existant depuis 1999) qui cherchent à accompagner leurs enfants dans la non violence.

Immédiatement les parents présents se mobilisent pour animer des groupes sur le thème de la pose de limites le 30 avril, c’est un événement pris en charge par les parents eux-mêmes !
Comme chaque année depuis 2004, La Maison de l’Enfant s’engage aux côtés des parents et coordonne la journée : « Journée de la non-violence éducative».

En quatre ans l’évènement a pris beaucoup d’ampleur et de nombreuses associations se sont appropriées cette manifestation.

Nous devons la naissance de ce projet à l’organisation américaine EPOCH (End Physical Punishment for Children) qui voulait attirer l’attention de tous sur les châtiments corporels à l’encontre des enfants. En 2006, plus de 500 manifestations à travers le monde se sont fait le relais de cette journée appelée aussi « no hitting day », « no smacking day » ou « day of non violence for children ».
En 2001, l’initiative mondiale « End all Corporal Punishment on Children » est lancée avec le soutien des Nations-Unies.
En Europe, la Suède fait figure de précurseur avec sa loi d’interdiction introduite en 1979. (voir sur internet le dossier rapportant l’expérience suédoise : Ending corporal punishment publié par le ministère des affaires sociales, et le ministère des affaires étrangères Suèdois) Depuis 47 autres pays ont amendé leur loi avec des dispositions expresses interdisant le recours aux châtiments corporels dans les familles.

Retrouvez sur notre site les liens pour trouvez une manifestation près de chez vous, les brochures à télécharger, et des conseils pour organiser vous-même une rencontre à cette occasion.